STREET ART – 5ème édition consécutive du FIST à Toulouse

Du 6 au 22 février 2020, le Festival International de Stickers à Toulouse revient pour sa 5ème édition. Organisé par l’association TLSE SLAP, ce nouveau rendez-vous autour du street art et ces différentes facettes propose un programme aussi créatif qu’informatif pour les amateurs d’autocollants. Expositions, conférence, projections, ateliers se dérouleront durant ces deux semaines de festival, avec une soirée de clôture très attendue dans les hangars du Mix’art Myrys.

Le FIST est de retour dans la ville rose pour sa 5ème édition consécutive. Fort de son expansion d’année en année, le Festival International de Stickers à Toulouse étoffe son programme afin de proposer une expérience significative aux amateurs et amoureux d’autocollants, ainsi que mettre en lumière le street art, trop souvent méconnu. « De façon consciente ou inconsciente, volontaire ou non, mesurée ou pas », cette discipline « porte une dimension politisée et remet en cause le principe de légalité et le rapport à l’état de l’individu habitant une ville », explique le manifeste. Organisé par l’association TLSE SLAP, le festival et son personnage emblématique qu’est El Moot Moot se déroulera du 6 au 22 février 2020 : expositions, conférence, projections, ateliers, chasse aux stickers et bien sûr, la traditionnelle soirée de clôture pour bien terminer ces deux grosses semaines de festivités.

Une meilleure compréhension du street art

En préambule, une conférence gratuite est prévue le vendredi 31 janvier à la librairie Terra Nova, animée par Zvonimir Noak. Professeur d’arts appliqués, journaliste spécialiste de l’imagerie militante, mais aussi gros collectionneur de stickers et d’affiches politiques. Auteur de La Lutte des signes : 40 ans d’autocollants politiques, il évoquera également son nouvel ouvrage Le grand cirque électoral – Une histoire visuelle des élections et de leurs contestations.

Deux projections sont prévues durant le festival, en écho au projet de réaménagement urbain TESO à Toulouse, qui voit la construction très controversée de son premier gratte-ciel, prénommé Occitanie Tower… Ces documentaires viseront notamment la question de la gentrification, afin de se questionner sur le rapport à l’urbain et la manière de réapproprier les territoires physiques, tels que le quartier dans lequel on vit.

  • Mercredi 19 février 2020 à 17h
    Trouble # 12 : There Goes the Neighbourhood – 32:12 – Anglais sous-titré français
  • Vendredi 21 février 2020 à 17h
    Trouble # 13 : Defend the Block – 32:12 – Anglais sous-titré français

Contributions en pagaille et ateliers d’initiation

Concernant l’exposition principale qui accueille les œuvres d’artistes locaux et internationaux, elle se déroule de nouveau au Lieu-Commun du 7 au 22 février, avec un accès libre du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Le fameux vernissage, quant à lui, est prévu le jeudi 6 février de 18h à 22h. À ne surtout pas manquer. Comme chaque année, les centaines de contributions envoyées par différents artistes du monde entier seront mises à disposition du public le soir du vernissage, ainsi que tout au long de l’événement.

Une seconde exposition sera également prévue, cette fois-ci du 15 février au 07 mars dans la galerie d’art urbain 22M2, pour une première collaboration avec TLSE SLAP. Pas moins de 10 artistes réunissent leurs créations originales où différentes techniques seront représentées : E57E, Ekiem, Mikoz, The Smerg, Dowgboy, Agathe Leray, No Hash, Skazoo, Arthur Plateau et Neko le vandale.

Deux types d’ateliers, sur inscription préalable, sont organisés durant l’événement. Un premier est mis en place le dimanche 9 février, pour découvrir la technique de la sérigraphie afin de créer ses propres stickers. Le second, qui concerne le détournement d’affiches, aura lieu la veille le samedi 8 février. C’est le collectif La Lucarne qui propose de comprendre de quelles manières et pourquoi les techniques de marketing fonctionnent, comment s’en extraire et surtout comment apprendre à créer et valoriser son propre message. Le tout via le détournement, l’analyse et la déconstruction des affiches qui pullulent dans nos rues.

Soirée de clôture à Mix’art Myrys

La, tant attendue, soirée de clôture du FIST voit les choses en grand pour cette nouvelle édition. En effet, le samedi 22 février de 18h à 3h du matin, celle-ci se déroulera dans les immenses hangars du Mix’art Myrys, lieu incontournable de la culture alternative toulousaine. TLSE SLAP s’associe pour l’occasion au collectif d’activistes artistiques All Groove to the People. Au programme, axé Do It Yourself : animation de jeux vidéo et création musicale numérique avec Bilal du DaKrewLab, création d’un combo stickers, custom d’objets, concours de collage en hauteur (jump stickers), mais aussi initiation participative au VJing. Concernant le line-up de cette soirée, évidemment sonore et festive, c’est un plateau éclectique qui est prévu avec trois DJ sets locaux : du hip-hop à l’électro funk avec Ekyoz, de la techno avec l’artiste montante Unmani Caje pour sa 3ème année de suite, ainsi que de la jungle/drum’n’bass avec la team Contrasted Collective.

En parallèle de ces nombreuses activités qui constituent le programme fourni et divers du FIST, une chasse aux stickers est déclarée dans les rues de Toulouse. Procurez-vous l’affiche du festival, pour ensuite partir à la recherche de la petite étoile Patricia et lui permettre de rejoindre tous ses copains autocollants. En échange du poster complété, il sera possible de récupérer une récompense, bien méritée. Faites attention, Patricia a des frères et sœurs, il ne faut pas se tromper de couleur…

C’est donc une nouvelle et 5ème édition du FIST qui se dessine avec le collectif TLSE SLAP, fervent vecteur de la médiation culturelle par le street art, qui comprend de nombreuses pratiques et techniques artistiques dont celle du sticker, du graffiti, du pochoir, de la mosaïque ou par le biais d’installations.. « Un véritable chamboulement et une réappropriation de l’art contemporain par les artistes. La créativité n’a que limite celle qu’on lui impose ».

L’intégralité des informations sur le festival sont à retrouver directement sur la page de l’événement.


Article : STREET ART – 5ème édition consécutive du FIST à Toulouse
Réalisation : Wanderer
Photos : TLSE SLAP

Mouvances Libres


Votre avis sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s