SPECTACLE : MIREILLE CHANSONS & K7


dav

Mireille enfant des années 80 et sa figure de proue

 » ANIMA SANA IN MAGNETO SANO  » « Un esprit sain dans un magnéto sain » est peut-être la philosophie que l’on peut tirer du spectacle « Mireille chansons & magnétophones ». Son art burlesque/clown est issu de la compagnie baptisée: « Plaisir d’offrir, joie de recevoir ». Cette Rennaise trentenaire est en tournée de rodage, à partir de cet été tout va s’accélérer.

Depuis l’enfance Mireille évolue dans l’univers du spectacle. Expression corporelle, marionnettes, clown et fanfare. De son passage à l’école de clown SAMOVAR (Paris) elle en ressort certifiée acteur clown, par ailleurs, un diplôme d’acteur marionnettiste, un diplôme d’auteur compositrice interprète. Ainsi, elle a reçu le prix « Debout les mots » aux trois Baudet (Paris).

Enfin, elle a obtenue une certification d’animatrice radio (INA). La liste est longue ! Elle a également réalisé des représentations en France (Festival d’Aurillac, Festival « Vivre la rue » etc) et à l’étranger. De ses rencontres dans les écoles des Arts de rue elle explique que ce sont «  Des gens avec j’ai envie de vivre, de parler. Le monde du clown est un endroit de la vulnérabilité, de l’échec, de l’authenticité avec de l’accident «.
Diplômée en master de philosophie, son regard sur ce monde et les choses du quotidien sont exprimés à travers une écriture à la Delerm, Bénabar, Fersen ou encore GiedRé.

Elle balance son corps entre ses K7 colorées et magnétophones dénichés sur le Bon Coin.
Son spectacle est matérialisé autour de l’objet: le magnétophone. Un concept qui fait écho à un autre trentenaire, Prix France Inter 2017 Emile Sornin alias Forever Pavot (Rock psyché) dont deux albums tournent autour des objets « La pantoufle » (Born Bad records) son dernier opus, et un album concept « Le bon coin forever » où l’artiste déniche aussi ses instruments originaux sur « Le bon coin ».

Ni l’un ni l’autre ne se connaissent, et Mireille n’est pas au courant également que la K7 redevient timidement à la mode depuis que Mulann Industrie relance la fabrication de K7 depuis peu.

        

A fleur de peau, le spectateur est attentif, prêt à recueillir dans le creux de sa main quelques larmes des yeux verrons de l’artiste. En effet, même au bord du précipice elle ne lâche rien. Pas un mot étranglé de chagrin, elle est une « acrobate du souffle » selon sa poétique formule.

Les paroles et musique sont écrites par elle « des chansons qui ont pris du temps à écrire, à bien choisir les mots ». Ses mots comme dans la chanson «  Appelez-moi madame » sont les perles d’un long sautoir ondulant sur les cordes de sa guitare. En effet, les phrases littéraires (sur cette chanson) peuvent être plus longues que les phrases musicales comme un certain Brassens.

Toujours dans le monde matériel choisi par l’artiste, elle agrémente ses histoires (où Bach et Mozart se rencontrent autour d’un verre), de jouets sonores pour enfants.

Elle cite une ressemblance cousine avec le groupe progressif Cocorosie. Ces jouets apportent une touche mélancolique et tendre. Pas tendre vraiment avec elle-même elle estime que elle a eu «  beaucoup d’échecs je ne connais pas mes limites ». Et les parents que pensent-ils de tout cela? « Bonne question! Je ne sais pas … Ils sont venus me voir. Ils ont écouté les paroles, c’est particulier ». Son spectacle, ses chansons ont pour écrin des fragments de vie intime, ou de ses rencontres dans « les cafés associatifs où l’on trouve des gens qui font des métiers formidables ». Ses chansons paralysent car elles évoquent des choses de son intimité mais qui au final touchent tout le monde car nous avons tous « des vies parallèles » indique t-elle. C’est la conclusion que nous avons eues dans ce petit bar de Saint Gonlay Pays de Brocéliande. Question existentielle :Mais au fait cette fille se produisant avec une basket autour du cou et épingles à linges pour retenir à mi-cuisses sa robe, s’appelle t-elle vraiment Mireille ?

Capture d’écran 2019-04-08 à 14.38.14

Capture d’écran du site de l’artiste

Article: Spectacle Mireille chansons & K7

Interview: Yanna Robert Mouvances Libres/Mireille

Réalisation: Yanna Robert

Photos: Capture écran/ Yanna Robert/ Capture écran

Mouvances Libres

Votre avis sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s