REPORTEUF – Fréquence MAX : London Edition

C’est le grand come back des frenchies en terre sacrée. Le retour aux origines de la free party avec cette édition de la Fréquence Max à Londres. Une coalition francilienne à la rencontre des sound systems anglais. Une très belle confrontation avec 5 scènes pour un week-end de fête en mode multison. Un dernier hommage, dans ces instants où la tekno se retrouve sans frontières...

Avec : Kraken Krew – Collectif des Insoumis – Malfaiteurs – Manik – Every1sound – IRD – New Era – Hackny Sound – Caustic – LWT – Deeper – Al Bhed – Tekno Kombat – Rev23volution Sound

Accostage

Difficile de débarquer en terre sacrée avec cette tempête qui se prolonge sur le week-end dans la Manche. Certains Français se seront fait ballotter par la houle durant plus de onze heures avant de pouvoir accoster à Douvres. Une façon de se mettre dans l’ambiance, la tête tourne déjà et puis se faire ballotter au final, pour des Français pas de problème, ils ont l’habitude.

Mais d’ailleurs ? Ils marchent sur la tête les organisateurs français d’aller poser une teuf en Angleterre ? C’est l’heure d’un Brexit dur qui s’annonce. C’est l’heure donc où rien ne va plus entre nos gouvernants qui souhaitent une séparation du pouvoir économique et politique pour une sortie de l’Union Européenne. Et eux ils font quoi ? Ils organisent une free party illégale qui réunit les populations de France et d’Angleterre. On peut donc facilement en déduire que les acteurs politiques et les acteurs culturels ne vivent pas sur la même planète et n’ont pas forcément le même regard sur le monde qui les entoure. Un paradoxe, une vision complètement décalée (DKLé) mais une belle réalité en perspective.

Il ne faut pas confondre terre sacrée et terre promise

Et oui, ils ne sont pas les bienvenus outre Manche nos organisateurs franciliens. L’Angleterre à un modèle répressif bien aiguisé depuis le début des années 1990. On suppose fortement que les autres pays européens ont calqué ce modèle par la suite pour obtenir les même résultats. L’anéantissement de tous les gros rassemblements free party à caractère festif et musical de manière systématique. Alors comprenez que l’Angleterre n’est pas une terre promise, car il n’y fait pas bon organiser des free parties, par contre on parle de terre sacrée car c’est bien là que se situe le berceau de cette musique Tekno qui lança les premières free parties dans le monde (Respect Spiral Tribe – UFOT…).

Fréquence Max – ACID TOWN

Début de soirée, banlieue Nord de Londres… c’est parti… 23h23, l’infoline est débloquée. Après une première tentative d’installation déjouée par les bobbies (gendarmerie anglaise). Un convois de véhicules se dirige dans le Sud de Londres vers une ancienne usine désaffectée. 2h… le portail est ouvert et donne libre champs à l’installation des sound systems en zone d’autonomie temporaire.

Petite donation à l’entrée, il n’y a pas de tarif pour accéder à la soirée, la fête est libre pour tout le monde. Une énorme façade de plus de 40 000 watts est installée dans un bâtiment. C’est celle de nos Franciliens les Kraken et les Insoumis.

Jeux de lumières hallucinants, projection de visuels sur les murs, déco… Tout est mis en œuvre pour donner un moment de spectacle intense au public qui ce soir est principalement composé d’Anglais mais pas que. Il faut donner cette image positive de la France a ce public d’outre-Manche. Ce soir il y a du partage, de l’échange et de la transmission de savoir faire en matière d’organisation de free party et de culture deejay. Avec le Kraken Krew et les Insoumis le style hardcore est largement marqué, mais il y aura de la place pour de la tekno de la drum’n’bass de la hardtechno. Un mix musical au service des fêtards anglais le temps d’une free party éphémère. Une coalition qui fonctionne et qui ronronne faisant le plaisir du plus grand nombre et de nous les premiers.

Dans une autre partie de l’usine, on trouve deux autres façades, celles des Anglais. Le style musical est plus typique British avec de la drum’n’bass, tribe, dubstep, jungle ou raggatek. À noter que nous sommes le week-end d’Halloween, on fête les morts, des visages maquillés et quelques déguisements déambulent pour ajouter une touche à cette soirée placée sous le signe de l’underground. Le site n’étant pas très grand, deux autres petits sons s’installent à l’extérieur, sur le parking.

Bonne ambiance un  peu partout. On déambule de son en son faisant des rencontres. Le plus dur étant de savoir à quel moment il faut parler anglais car nous l’avons remarqué, un bon tiers des participants étaient français. Il y aura donc une belle mobilisation et ça fait bien plaisir.

24 heures de fête non stop, la soirée se termine dans la nuit de dimanche, dans le calme et sans incident. Au petit matin et après quelques négociations avec les autorités pour pouvoir quitter le site, les sound systems prennent le chemin du retour… Pour nos Français, direction Calais… Le ferry marquera la fin de la fête.

Une free party mémorable, une grosse fête comme on les aime…  Merci à tous les acteurs de cet événement hors du commun de nous avoir permis de raver le temps d’un week-end… Peace.

Le dragon de Calais

Et pendant ce temps là, coté français de la Manche, un dragon de feu déambulait dans les rues de Calais durant tout le week-end. Rien à voir, ou presque avec la teuf, mais vous parler de ce dragon c’est aussi vous parler de Calais et de sa jungle. C’est donc vous parler des migrants que beaucoup d’acteurs des free party aident dans cette jungle et partout en France. C’est aussi donc vous parler de Max alias Sherkan DKLé – Freetekno.org – Médecin du Monde -Laisse Faire le Son – Techno + – Kraken Krew – Pôle Accueil des Réfugiés – Acteurs d’Humanité… et pour vous connecter à la fréquence… Il était engagé dans des causes qui sont vecteurs de développement de nos sociétés. Cet article lui est dédicacé.

Retour sur :

REPORTEUF – UNE CONNEXION NORD / SUD POUR UN HOMMAGE EN FRÉQUENCE MAX…


Article : REPORTEUF – Fréquence MAX : London Edition
Réalisation : Jean THOMAS – Ludovic M.
Visuel : Kraken
Photos : Eric V. – Mouvances Libres et Valtin
Vidéo : Eric V. – Mouvances Libres

Mouvances Libres


Votre avis sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s