MUSIQUE – Underground Cohesion, ce nouveau label créé en soutien aux sound systems de free party

Le nouveau label Underground Cohesion sort son premier EP au format vinyle et digital au début du mois de mai 2021. L’objectif, aider les sound systems français du mouvement free party en reversant une partie des ventes au Fonds de Soutien Juridique des Sons, œuvrant depuis 2014 au financement des dépenses liées aux divers frais de justice.

« Voilà 30 ans que le mouvement free party offre des fêtes alternatives… Voilà 30 ans qu’il subit la répression ». C’est en partant de ce statut que le label Underground Cohesion a été créé avec l’objectif d’aider les sound systems français dans leurs dépenses liées aux divers frais de justice. En reversant 1 euro par vinyle et l’intégralité des ventes digitales au Fonds de Soutien Juridique des Sons (FSJS), cette somme rejoindra celle déjà récoltée exclusivement par le biais des donations des participants et autres acteurs de ces soirées « libres et subversives ». Affirmant que « la criminalisation de notre mouvement nous a amenés à nous organiser aussi sur le plan juridique », le label solidaire et autonome souhaite prouver que « l’underground réinvente la lutte à chaque instant » pour contrer « l’oppression toujours de plus en plus forte et injuste ».

« Un disque éclectique à l’image de notre mouvement »

La sortie du premier EP L’Esprit De Core en vinyle est prévue pour le début du mois de mai 2021, alors que les tracks en digital sont déjà disponibles en écoute et à l’achat sur la page Bandcamp d’Underground Cohesion. « Comme à l’image de notre mouvement, ce disque se veut éclectique et dans la diversité », explique le label, à la fois en matière de sexe et de nationalité, mais aussi par rapport au niveau et au style musical des différents artistes réunis pour l’occasion. S’y retrouvent Les Enfants Sages, Trizia Moth, Logic LFO et Radikal 715, autour d’un spectre sonore allant de « la hardtek-tribe, au break en passant par la tribe mentale », sans oublier « une chanson tekno » avec des paroles. Le graphisme a quant à lui été assuré par Killer X.

Pour rappel, le FSJS a été créé en 2014 par l’association Freeform afin d’œuvrer à la défense des sound systems de free party subissant des saisies de matériel, symbole des dérives autoritaires et des violences d’État. Depuis 2018, la gestion du fonds de soutien a été reprise par la Coordination Nationale des Sons (CNS), dont les référents régionaux assurent le conseil juridique et la mise en relation entre les collectifs et les avocats.


Article : MUSIQUE – Underground Cohesion, ce nouveau label créé en soutien aux sound systems de free party
Réalisation : Erwan
Visuel : Underground Cohesion
Photos : Underground Cohesion

Musique : Underground Cohesion

Mouvances Libres

Votre avis sur cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s